Biophilia, Simon Kroug, estampes

Jusqu’au 7 janvier 2020, la galerie accueillait le travail d’estampes de l’artiste lausannois Simon Kroug 

Dans son désir de retrouver des racines avec le monde naturel et sauvage, Simon cherche du lien dans la quête de lieux oubliés et d’espaces condamnés à disparaitre. Il contemple, il observe, il dessine et se fond avec les éléments naturels pour dresser des portraits de cette nature brute et des hommes qui l’habitent.

Avec Simon, le temps s’arrête et nous avec … on écoute, on regarde, on prend la mesure de ce qui est, de la force essentielle qui s’en dégage. Ses gravures sont comme des slow-motions qui auraient mis la vitesse la plus basse, on entrevoit un avant et un après, le trait est vif, précis, découpé au scalpel, ailleurs il laisse l’ombre et la lumière dessiner des corps alanguis et des sous-bois, des lits de rivières, des écorces rudes , les hommes semblent ne faire qu’un avec la nature.